• Jordan

Qu'est ce qu'un magnétiseur ?

Mis à jour : 10 nov. 2020

Le magnétiseur est un personnage très présent dans la pensée populaire. Tantôt discrédité, tantôt valorisé, les magnétiseurs ont toujours perduré afin que leurs arts parviennent jusqu’à nous. La pratique des magnétiseurs (ou magnétiseuses) est en relation avec un fluide vital, communément appelé « magnétisme ». C’est à ce niveau, que se situe la pierre angulaire de leurs pratiques.



Dans le magnétisme, pas de mystère, pas de théosophie, de thaumaturgie, ni d’empirisme, ni de suggestion. Tout le secret réside dans le force du fluide magnétique : remettre les cellules en place, les faire repartir dans leur ronde normale.


Le magnétiseur exerce bien plus qu’un métier, il s’agit pour lui d’un art dont il doit posséder les règles. C’est par un apprentissage et une maîtrise de l’art magnétique qu’il aura à sa disposition des outils de qualité, indispensable à sa pratique.


Avec le temps, il se laissera uniquement guider par ses ressentis pour savoir quoi faire et comment le faire. C’est de cette façon que nait une pratique personnelle, influencée par l’intuition et la sensibilité du magnétiseur. Ainsi, l’on peut rencontrer des différences dans la mise en pratique des magnétiseurs pour un même problème de santé.


Il est tout aussi normal qu’un magnétiseur s’applique une hygiène de vie saine en accord avec ses principes (prières, méditation, contact avec la nature, travail personnel, …) pour maintenir un certain équilibre au niveau de ses fluides.


La notion de « travail sur soi » se retrouve de plus en plus présente chez les magnétiseurs car elle favorise un travail sur nos fonctionnements personnels (qualités, défauts, croyances…), nos réactions (comportements, attitudes…) et notre relation avec notre environnement (le travail, l’argent, les relations…).


Concrètement, que fait un magnétiseur ?


Pour le magnétiseur, le corps n’est qu’un ensemble de vibrations. Par conséquent, la maladie est perçue comme une action faisant diminuer les ondes (=énergie) du corps.


L’art du magnétiseur consiste donc à vibrer en synchronisme avec le patient (mise en relation) pour recréer le mouvement harmonieux des cellules qui, chez cette personne, sont provisoirement déséquilibrées.


Tout au long du processus, le magnétiseur tient compte des défenses naturelles du corps et de sa « natura mécatrix » (guérison naturelle).

L’approche des magnétiseurs a évolué avec le temps faisant éclore une autre vision.

Le magnétiseur aujourd’hui ne soigne pas que les symptômes du corps mais les causes (maladies de l’âme). Il possède en lui une volonté d’aider son prochain.

En posant ses mains, il déposera un baume pour soulager les blessures du corps, de l’âme et de l’esprit.


Barabara ANN BRENNAN, propose une vision intéressante sur le rôle qu’à le magnétiseur :

« Par sa présence, il facilite une relation d’échange entre le champ d’Énergie Universelle (énergie et magnétisme environnant) et le champ d’Énergie Humaine (magnétisme animal, énergie vitale). Il agit donc comme un pont, permettant au patient d’entrer en résonance avec l’énergie dont il a besoin pour tendre vers un mieux-être, un soulagement et un apaisement ».


Quels sont les outils de travail du magnétiseur ?


Pour les puristes, un magnétiseur possède en lui tous les « outils » nécessaires à sa pratique. Habituellement on en dénombre 5. Le cinquième étant plutôt considéré comme un supplément venant compléter et renforcer l’action magnétique.


  • Les mains, un instrument de réception d’information mais aussi d’émission. Dans le magnétisme on distingue deux pratiques faisant appels aux mains : les impositions et les passes. Il est assez courant de dire qu’il y a 3 formes d’impositions (palmaires, digitales et rotatives) et 2 formes de passes (longitudinales à petit et grand courant et les passes transversales). Selon la pratique, chaque magnétiseur va orienter les impositions ou les passes vers une action différente, donnant parfois lieu à d’autres appellations (impositions par écoulement, passes d’extractions, mains en V…).


  • Les yeux. Le regard se doit d’être doux et compatissant. Le magnétiseur pourra ainsi se concentrer et visualiser la partie du corps à harmoniser.


  • Le souffle, qui sera chaud ou froid, en fonction de l’action recherchée.


  • Le cœur. Les mains étant le prolongement du cœur, il est tout à fait naturel pour le magnétiseur de développer les qualités nécessaires afin que son art soit l’expression du respect, de l’accueil, de la disponibilité, de l’amour et de la compassion, à l’égard de ceux qui viennent le voir.


  • Les intermédiaires seront considérés comme des moyens permettant de continuer l’action des fluides. Ils possèdent la capacité de réceptionner les fluides et de les transmettre. Les plus utilisés seront l’eau, l’huile, le coton, le papier et les tissus.

Posts récents

Voir tout

Coordonnées

Siège de l'activité / Bureau principal

 

Jordan THOMAS

47, route de Beaune

21 190 Corpeau

Téléphone : 06 83 25 95 92

S'informer

© 2018-2021 Jordan THOMAS

Tous droits réservés