• Jordan

L'automne, saison de l'intériorisation et du dépouillement.

L’automne est une saison charnière, une période intermédiaire (comme le printemps). Elle marque la montée des énergies Yin / Féminine / Lunaire jusqu’à leurs apogées en hiver. C’est un moment où l’Homme est invité à se préparer à changer d’état, à transiter en suivant le mouvement du cycle saisonnier, comme vécu par le monde animal et végétal.

L’objectif de cet article est de développer une réflexion à la fois sur l’énergie saisonnière au travers des symboles traditionnels lui correspondant (manifestations climatiques, astrologie, tarologie, philosophie Taoïste) et des enjeux (psycho-énergétiques et psycho-spirituels) associés pour permettre une compréhension amenant un vécu équilibré et serein de la saison.

Pour comprendre l’automne, il faut avant tout la situer dans le cycle de l’année (la période qu’elle occupe). Celle-ci se décompose en 2 grands axes (dont les dates peuvent être changeantes selon l’année) :

  • Dans le calendrier occidental, elle débute à l’équinoxe (21 septembre) pour se terminer au solstice d’hiver (20 décembre).

  • Dans le cycle énergétique chinois, elle débute le 8 août pour se terminer le 8 novembre.

Si l’automne évoque la notion de dépouillement et d’intériorisation c’est parce qu’elle nous conduit au retour vers soi, par un mouvement d’introspection, d’écoute et de ralentissement pour mieux nous situer dans notre existence : (re)trouver son axe de vie.


Les manifestations climatiques de l’automne.


  • Le brouillard : que nous redoutons si souvent lorsqu’il faut aller au travail le matin ou emmener les enfants à l’école. Il évoque les difficultés à voir ou plutôt à percevoir ce qui nous entoure (sensation d’opacité). Son conseil est de nous inviter à dissoudre ce qui est ancien, vieux ou passé. Nous retrouvons là une image forte de l’automne : la mort et la vieillesse (transiter d’un état à un autre, faire un passage – un pas sage). Nous nous retrouvons dans un entre-deux (saison intermédiaire) qui ne nous permet pas encore de distinguer ce qui appartient à l’ancien monde de ce qui va naître dans le nouveau. Le brouillard évoque au niveau psycho-émotionnel des aspects parfois désagréables à vivre durant cette période : l’incertitude, le doute, l’inquiétude et le sentiment d’abandon. Il nous faut alors pouvoir développer et éveiller la conscience en notre sagesse (guide intérieur) pour avancer dans l’inconnu. Cette image est une belle analogie de l’enseignement thérapeutique de l’Hermite dans le Tarot.


  • Les feuilles qui tombent : amènent à se détacher et se libérer de ce qui est ancien. Tout ce qui nous paraît comme obsolète, désuet ou n’ayant plus de sens à nos yeux. Nous pouvons retrouver dans ce mouvement de « dépouillement » l’idée d’un retour à soi, à ses racines (la Terre) que l’on retrouve avec la notion « d’humus » dont nous pouvons évoquer la relation avec « l’humilité ». C’est donc une invitation à l’intériorisation, renouer contact avec ses fondements, ses valeurs, dans une gestuelle de respect de soi et d’acceptation de la transformation à venir.


  • Les jours raccourcissent : combien de fois ai-je entendu en consultation la difficulté vécue de cette période de l’année où nous avons la sensation que le soleil ne sera plus au rendez-vous, qu’il annonce une période morose, triste, quasiment déprimante pour certains. Pourtant, chaque année c’est la même chose, un cycle de déclin s’annonce pour entrevoir un retour à l’éveil sous un nouveau jour (printemps). La tension qui est vécue ici, est principalement liée au fait que nous ne parvenons pas à adapter notre rythme avec celui de la nature qui adopte un mouvement d’intériorisation (entrer en soi-même) pour se préparer à ralentir, à faire une pause. Face à cela, nous continuons dans la société et nos modes de vie à être sollicités en cette saison, ce qui amène à ressentir un certain conflit, pouvant aller jusqu’aux carences.


L’automne nous invite donc à nous retirer de la vie active et des sollicitations extérieures pour revenir en notre centre. Cette attitude d’ouverture et de disponibilité nous prépare à accueillir un nouveau cycle, un changement en vue d’un renouveau futur.

Astrologie et Tarot en automne.


Nous retrouvons 3 signes astrologiques durant l’automne :

  • La balance qui annonce l’entrée de la saison.

  • Le scorpion qui se trouve au milieu, à la jonction des deux énergies astrales.

  • Le sagittaire marquant la fin de la saison.

Chacun d’eux va nous amener à amorcer une transformation intérieure face aux enjeux psycho-énergétiques et psycho-spirituels qu’ils représentent.


  • La Balance, nous propose de réorienter notre conscience vers des valeurs plus intérieures (celle du cœur, de la générosité, de l’ouverture). Cela passe par un processus de dépouillement (mort à soi-même) en veillant à une évaluation de notre état de conscience (état d’âme). Nous sommes donc dans une disposition à trancher, clarifier ce qui ne nous paraît plus en accord avec nos principes en valorisant nos ressources et aspirations profondes (trouver l’équilibre et l’harmonie). En allant plus loin, la Balance peut nous rapprocher de la puissance libératrice et guérissante proposée par le pardon.



  • Le Scorpion quant à lui évoque la mort-renaissance afin d’atteindre son être par un dépassement de soi pour mieux incarner et exprimer nos valeurs.






  • Le Sagittaire, nous pousse à découvrir d’autres valeurs, aspirations et potentiels par un élargissement du champ de notre conscience. C’est l’image de la coupe qui ne peut être remplie qu’après l’avoir vidée de son contenu.




  • L’arcane 9, l’Hermite dans le Tarot de Marseille est représentatif des vibrations que l’on retrouve en automne. Le personnage avance à tâtons, sans repères et sans bénéficier d’éléments extérieurs pour se guider. Sa seule boussole reste son bâton (expression de sa verticalité) dont la lanterne (lumière intérieure) éclaire son chemin. Le voyage intérieur s’effectue donc en s’appuyant sur sa propre verticalité, expression des forces spirituelles et matérielles en parfaite harmonie.



Énergétique chinoise en automne.

L’automne s’annonce par le déclin du yang et naissance du yin, marquant le retour vers soi (Yin = intériorisation). En effet, le Yin concentre et possède une dynamique centripète amorçant un mouvement de l’extérieur (monde, environnement) vers le centre (son intérieur).


L’attention sera d’avantage portée sur la qualité des énergies internes plutôt que sur leur quantité. Ceci permettant d’accompagnement notre système de défense face aux changements à venir (climat, évènements…).


  • Éléments : le métal. Qui nous amène à devoir trancher, faire preuve d’une conscience éclairée pour faire le tri dans ce qui ne nous convient plus, ce qui ne nourrit plus. C’est donc un moment de bilan où nous entamons un processus de tri pour en récolter les fruits prochains. Le métal nous invite à un retour à l’essentiel en réfléchissant sur notre façon d’interagir avec le monde grâce à notre territoire personnel (système de protection s’exprimant via notre champ énergétique) permettant d’adopter de saines limites (se préserver, dire non, être authentique avec ses valeurs).

  • Organes associés :

Le Poumon : estime de soi, fierté, apprécier la vie et les cadeaux qu’elle offre, rejet, orgueil, honte…


Le Gros Intestin : relâchement, se dégager du passé, valoriser ses ressources, rétention, attachement, gaspiller ses ressources, autosabotage…

Un déséquilibre de l’énergie Poumon pourra s’expriment par des problèmes ORL ou cutanés, une faiblesse de l’immunité ou des difficultés à préserver son territoire personnel (physiquement, émotionnellement ou psychologiquement).

Un déséquilibre de l’énergie Gros intestin s’exprimera plutôt par des problèmes intestinaux (constipation, colites, ballonnements, gaz…), difficulté à cicatriser d’une blessure physique ou émotionnelle, tendance à ne pas parvenir à lâcher-prise (prise de recul), attitude et attachement excessif à des émotions ou situations, incapacité à accepter l’imprévu.


Synthèse de l’automne.

  • Faire le bilan, amorcer une fin de cycle.

  • Se défaire de l’ancien, du passé de qui ne convient plus.

  • Mouvement d’intériorisation en étant attentif à sa vie intérieure.

  • Ralentir pour mieux observer nos fonctionnements.

  • Baisse de luminosité = énergie vitale qui rentre à l’intérieur.

  • Fin de cycle, période de transition.

Conseils pour bien vivre cette saison.

  • Ralentir son rythme pour prendre du temps pour soi.

  • Apprendre à lâcher prise et revoir ses principes afin de se respecter par une meilleure écoute de soi.

  • Cure de vitamines et/ou oligo-éléments.

  • Marche lente en pleine conscience (de préférence dans la nature).

  • Entretenir et stimuler ses énergies internes pour mieux vivre l’automne et préparer l’arrivée de l’hiver.

  • S’occuper de son corps (massage, shiatsu, magnétisme, acupuncture, Reiki Japonais, alimentation…).

  • Temps de silence et de repos.

Coordonnées

Siège de l'activité / Bureau principal

 

Jordan THOMAS

47, route de Beaune

21 190 Corpeau

Téléphone : 06 83 25 95 92

S'informer

© 2018-2020 Jordan THOMAS

Tous droits réservés