top of page
  • Jordan

Définition du Reiki

Dernière mise à jour : 5 déc. 2022



Le Reiki jouit aujourd’hui d’une place de choix dans le domaine du bien-être et du développement personnel.

Si les bienfaits de cette méthode continuent d’être démontrés, le reiki fait reste perçu comme une pratique non sérieuse voire dangereuse (manipulation mentale, dérive sectaire). Cette vision discriminante provient de la confusion sur le sens même du mot (kanji) « reiki » et de tout ce qui peut en découler. Ajouter à cela, l’emploi du terme « reiki » à toutes les sauces et pour des méthodes ou enseignements, parfois très éloignés de la pensée du fondateur et l’on bascule rapidement dans le brouillard. A titre d’exemple, le « reiki » peut être utilisé pour désigner :

  • L’enseignement mis au point par Mikao Usui.

  • La séance (teate).

  • L’initiation (reiju).

  • Le vécu intérieur du praticien ou du consultant.

Il est donc important de définir clairement et précisément, la méthode mise en place par Mikao USUI, pour éviter les divergences et les dérives qui gangrènent cette magnifique pratique du bonheur.

 

Comment définir le "Reiki" de Mikao USUI ?


Aujourd’hui, le terme « reiki » ne renvoie pas systématique à la méthode de son fondateur, qui a vu le jour au Japon dans les années 1900. Pour présenter au mieux le Reiki d’Usui il est important de revenir aux sources en prenant comme référence :

  • Le Kanji « Reiki ».

  • Le nom de la méthode officielle : « Shin Shin Kaizen Usui Reiki Ryôhô ».

Le premier, qui a fait couler beaucoup d’encre au point de proposer certaines définitions (bien éloignées de la pensée du fondateur et du contexte culturel et philosophique des traditions orientales) contient dans sa traduction, le sens ou plutôt l’essence de la méthode d’Usui.


Le kanji « Reiki » est composé de deux mots :

  • « REI » : âme, esprit.

  • « KI » : énergie, souffle.

La définition du Reiki est par conséquent : « énergie de l’esprit » ou « énergie spirituelle » et certainement pas « énergie universelle ». Je reviendrais sur ce point, dans une autre section de cet article.

Même si nous venons d’apporter une définition au « reiki », celle-ci reste abstraite.

De quelle énergie spirituelle parlons-nous ?

A qui est-elle destinée ?

A quoi fait-elle référence ?


Les réponses nous les trouvons dans le nom que Usui donna à sa méthode en 1922 : « Shin Shin Kaizen Usui Reiki Ryôhô » que l’on traduit par :

  • Méthode d’Usui pour l’amélioration du corps et de l’esprit par l’énergie spirituelle.

  • Art de guérison spirituel d’Usui pour l’amélioration du corps et de l’esprit.

  • Traitement spirituel d’Usui pour perfectionner le corps et l’esprit

  • Traitement d’Usui par l’énergie de l’esprit pour l’épanouissement spirituel et physique.

En se basant sur ce que nous venons de voir précédemment et sur le sens et les fondements du Reiki, que nous traiterons dans la suite de cet article, nous pouvons présenter le Reiki Ryôhô d’Usui comme :

  • Une méthode permettant d’équilibrer les énergies internes, pour améliorer notre condition physique, morale, émotionnelle et spirituelle.

  • "Une pratique énergétique pour calmer le corps et l’esprit en effectuant un travail sur soi pour améliorer sa qualité de vie" (Corinne BOUTY).

  • "Une thérapie holistique d’harmonisation énergétique permettant de soigner le corps, d’équilibrer les énergies, d’apaiser les émotions conflictuelles et de favoriser l’éveil spirituel" (Patrice GROS).

 

Reiki = énergie universelle ?


Revenons à présent sur cette traduction communément proposée pour le Reiki : « énergie universelle » ; et qui a malheureusement tendance à se décliner sous d’autres appellations : énergie universelle de vie, force vitale universelle ou encore force de vie universelle.


Au risque de paraître désagréable, la notion d’énergie universelle me paraît totalement incompatible avec le Reiki Ryôhô d’Usui et cela pour plusieurs raisons :

  • Mikao USUI n’a jamais fait mention du concept d’énergie universelle pour définir son Reiki.

  • Aucun écrit ne justifie l’usage de ce terme à son époque.

  • Pour certains, l’apparition du terme « énergie universelle » est dû à Hue Dang, 16 ans après le décès d’Usui sensei.

  • Le concept d’énergie universelle s’inscrit alors dans le courant new-âge avec tout son florilège mystico-gélatineux et déviant.

Il est donc important pour les praticiens et enseignants de comprendre le sens de sa pratique, en veillant au véritable sens des mots, en particulier pour ce qui touche au domaine spirituel, car toutes les confusions y sont possibles. Le spirituel qui se retrouve dans le Reiki fait référence à la profondeur de notre esprit, à notre nature profonde et par conséquent à un travail sur l’esprit, autrement dit, un travail sur soi. Par conséquent, aller chercher le spirituel à l’extérieur de soi (canaliser le reiki, appeler ou invoquer l’énergie, les guides spirituels, …) est incompatible avec le Reiki d’Usui.


Malgré cela, je déplore que certaines écoles de Reiki Traditionnel continuent d’utiliser le concept d’énergie universelle pour définir le Reiki, est-ce peut-être pour des raisons de facilité, de compréhension, de marketing ou pour éviter de faire trop de vagues ? La question reste ouverte.


Pour ma part, la posture que j'adopte est claire et je pense que vous l’aurez compris en lisant cet article. J’ai fait le choix de bannir la notion d’énergie universelle du Reiki afin d’éviter toutes dérives et connotations new-âge.

 

Sens et fondements de la pratique du Reiki.


Précédemment nous avons présenté le Reiki Ryôho par la définition du kanji et le nom de la méthode d’Usui (Shin shin Kaizen Usui Reiki Ryôhô). Pour explorer plus en détail le sens et les fondements de cette méthode, nous pouvons nous référer à deux textes de référence : l’interview de Mikao Usui et le texte de sa stèle.


Pour plus de facilité, je vous propose une synthèse des éléments dont nous avons besoin pour déterminer le sens de la pratique du Reiki Ryôhô.


Sur la stèle commémorative de Mikao Usui :

  • "A découvert la méthode de guérison de l’esprit du Reiki."

  • "Le principe du reiki ne consiste pas à la guérison d’une maladie mais à rendre l’esprit heureux et le corps sain afin de jouir du bonheur."

  • "Avec le recul, le Reiki ne proposait pas seulement de soigner les maladies, mais aussi de travailler sur la nature de l’esprit en prenant pour base le corps. "

  • "Le reiki permet aux gens de s’élever spirituellement."


Interview de Mikao Usui présente dans le manuel de Reiki d’Usui (Usui Reiki Hikkai) :

  • "Nous devons d’abord guérir notre esprit."

  • "Les missions de Usui Reiki Ryôhô sont de conduire à une vie paisible et joyeuse."

  • "Toutes les maladies comme les affections psychologiques ou organiques peuvent être soignées par cette méthode."

  • "Guérir les autres avec l’esprit des Kamis ou bouddha."

  • "S’il y a un mal de tête, je traite la tête. Si c’est un mal d’estomac, je traite l’estomac. Si ce sont les yeux, je traite les yeux."

  • "Usui Reiki Ryôhô matérialise le pouvoir de guérison que les humains ont."


Concernant cette interview, des commentaires sont nécessaires pour apporter des précisions sur les propos du fondateur. A titre d’exemple, lorsque Usui sensei répond : « Usui Reiki Ryôhô matérialise le pouvoir de guérison que les humains ont » il fait clairement référence au travail sur soi, sur son esprit et donc sur sa propre énergie en tant que potentiel « d’auto-guérison ». C'est à dire, restaurer l'harmonie globale de l'être en travaillant sur les plans physique, émotionnel, mental et spirituel, voilà le vrai sens de la "guérison" dans le Reiki Ryôhô.


A présent, nous pouvons répondre aux questions : "comment présenter le Reiki Ryoho ?" ; "Quel sens pouvons nous donner à cette méthode ?" ; "Et par conséquent, comme la définir ?". Le Reiki Ryôhô est :

  • Une approche psycho-corporelle permettant de prendre en charge sa santé.

  • Une méthode naturelle qui consiste à harmoniser les énergies internes pour installer un mieux-être profond et durable.

  • Un travail sur soi pour libérer les mécanismes et causes du mal-être.

  • Une voie de réalisation spirituelle et un art de guérison naturelle. Ce n'est donc pas une simple technique de "soin" ou une méthode de bien-être, c'est avant tout un art véritable, une discipline spirituelle et par conséquent un mode de vie permettant de cultiver le bonheur et de préserver sa santé.


67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout