Les contre-indications

Dans le cadre de la thérapie par le toucher (ne relevant pas de pratique manuelle tel que le reboutement) il est courant de lire certaines « contre-indications » relevant plus de la croyance individuelle plutôt que de conseils relevant du bon sens personnel et professionnel. Ces croyances sont souvent le fruit de peurs, de projections et d’incompréhensions face à la nature du travail effectué.

Voici quelques-unes des « fausses » contre-indications :

Ne pas faire de séance aux :

  • femmes enceintes,

  • femmes étant en cycle menstruel,

  • nourrissons et personnes âgées,

  • personnes portant un pacemaker,

  • personnes atteintes de cancer,

  • personnes attendant ou ayant eu une greffe,

Néanmoins, il existe certaines « contre-indications » qui demandent vigilance et diligence de la part du thérapeute et de son activité, notamment dans le cas :

 

  • De refus, de désaccord moral ou d’une non-demande de la part du consultant. Le thérapeute se doit de respecter le consultant, son travail consiste à accompagner et non imposer, diriger ou faire à la place de l’autre.

  • D’une personne sujette à des vertiges. En veillant à ne pas l’allonger à plat dos.

  • D’une personne souhaitant substituer l’accompagnement thérapeutique à l’aspect médical.

  • Dans le cas de troubles psychiques. Il est nécessaire de s’assurer que la personne est bien suivi d’un point de vue médical et psychologique.

  • D’un manque de connaissance, de supervision et de travail personnel de la part du thérapeute ou praticien.

  • D'autres « contre-indications » peuvent être citées dans le cas d'un usage de technique manuelle. Faisant appel à du bon sens et une certaine cohérence dans la pratique.

Coordonnées

Jordan THOMAS

47, route de Beaune

21 190 Corpeau

Téléphone : 06 83 25 95 92

S'informer

Confidentialité

© 2018 Jordan THOMAS

PROUDLY CREATED WITH WIX.COM

Mentions légales