pendule.png
La Géobiologie.

RADIESTHÉSIE - MÉMOIRES DES LIEUX - CONSEILS PRATIQUES - SANTÉ ET BIEN-ÊTRE

pendule.png
Définition.

Du Grec :

  • GE : "la terre".

  • BIO : "le vivant, la vie".

  • LOGOS : "l’étude, la connaissance" ou LOGIE : "la science".

 

La géobiologie est présentée comme l’étude de la terre vivante. Cette discipline envisage notre planète comme un organisme vivant à part entière, avec un corps physique et énergétique.

 

Dans le Larousse, la géobiologie est définie comme une « science qui s’occupe des rapports de l’évolution cosmique et géologique de la planète avec celle de la matière vivante ».

 

Nous pouvons donc présenter la géobiologie comme "l'étude de l'ensemble des phénomènes de l'environnement ayant une influence sur les êtres vivants (plantes, animaux, humains)".

Il s'agit d'une "pseudo-science" et d'un art qui met en avant la relation et l'impact de l’influence des forces invisibles émanant du ciel et de la terre sur le vivant, et inversement. Par conséquent, les Hommes, les plantes et le minéral fonctionnent comme des antennes reliées et « influencées » par des énergies cosmo-telluriques. Nous sommes donc influencés par le territoire que nous occupons, et inversement. Le but premier de la géobiologie sera donc d'améliorer le bien-être et la santé des personnes dans le lieu qu'elles occupent = étudier l’incidence du lieu sur la vie.

La combinaison des 3 grands champs d'expertise (voir ci-dessous) permet une approche globale et complémentaire pour le bien-être et la santé :

  • La géobiologie "scientifique", qui concerne les influences générées par l'activité humaine : champs électromagnétiques, aux ondes hautes et basses fréquences, les installations électriques, le réseau Wi-Fi, les ordinateurs et téléphonie mobile, ...

  • Lé géobiologie géomagnétique qui s'intéresse aux éléments naturels présents dans la terre et dans le ciel (phénomènes cosmo-telluriques) : failles, veines d'eau, réseaux telluriques (ou géomagnétiques), CCT, vortex...

  • La géobiologie spirituelle et sacrée qui étudie l'environnement que l'on ne voit pas nécessairement mais que l'on ressent : le monde subtil et vibratoire tels que les réseaux sacrés, des hauts lieux cosmo-teluriques, les vortex, l'influences des forces spirituelles sur l'Homme et les phénomènes abstraits ou "paranormaux" (mémoires des murs et/ou des lieux, entités ou esprits, objets, ...).

Influences des rayonnements sur la santé du lieu et du vivant.

La pratique de la géobiologie consiste dans un premier temps à détecter les phénomènes « négatifs » ou perturbants présents dans le sol, l’habitat et l’environnement. Le rayonnement (= l’influence) de chacun de ces phénomènes aura une action sur la vitalité physique et morale des habitants. Il est donc primordial de considérer l’ensemble des perturbations pour établir la santé d’un lieu.

 

Les nocivités en question sont classées en trois catégories :

  • Les pollutions d’origine naturelle (sol et sous-sol) : eaux souterraines, failles, cavités, réseaux telluriques, cheminées cosmo-telluriques…

  • Les pollutions d’origine humaine : architecture et bâtiments, ondes de forme, electrosmog…

  • Les pollutions d’origine abstraite : mémoires du lieu et des murs, énergies résiduelles…

 

Durant l’intervention, le géobiologue doit prendre en compte 3 aspects ayant une influence énergétique sur les habitants :

  • La géobiologie qui est en lien avec le terrain et la santé physique.

  • Les phénomènes abstraits en lien avec la santé mentale et le psychisme.

  • L’organisation et l’aménagement de l’espace intérieur (un des aspects du Feng Shui) en relation avec la manière d’incarner les 9 domaines de notre vie.

Une fois les perturbations répertoriées, le géobiologue proposera un protocole adapté pour rectifier leurs influences. Les techniques de corrections sont propres à chaque géobiologue :

  • Certains préfèrent utiliser des moyens pragmatiques et concrets, d’autres préfèreront une approche plus sensible, subtile (dimension éthérique).

  • Certains travaillent avec le minéral (pierre levée, piquet en fer…), d’autres avec des ondes de formes (dessins actifs…) et d’autres encore avec le plan subtil (dimension éthérique).

Le Géobiologue, un praticien de l'habitat.

Le géobiologue est une personne (homme ou femme) pratiquant l’art de la géobiologie. Il s’agit d’un praticien de l’habitat, qui cherche à établir le lien entre l’Homme et son environnement, par sa sensibilité, ses connaissances ainsi que ses expériences. Il est avant tout sourcier et radiesthésiste, et pour compléter ses compétences il peut être aussi électricien, architecte.

 

Durant son intervention il doit travailler avec ses sens subtils, tout en utilisant les instruments indispensables à son art : outils de détection sensible et instruments de mesures physiques. 

OUTILS DE DÉTECTION SENSIBLE

20200328_145818.jpg
  • Pendules.

  • Baguettes parallèles (L).

  • Baguettes de sourcier (Y).

  • Antenne de Lecher.

 

Ils permettent de faire des mesures bioénergétiques (vitalité du lieu, % de nocivité...) et de localiser les perturbations géologiques (failles, diaclases, cavités, veines d’eau souterraines), telluriques (réseaux, cheminées cosmotelluriques...), abstraites et subtiles (mémoires des lieux et des murs, entités…).

INSTRUMENTS DE MESURES PHYSIQUES

20200328_150155.jpg
  • Mesureur hyper fréquences.

  • Contrôleur de terre.

  • Hygromètre.

  • Géomagnétomètre.

  • ...

 

Ils permettent de mesurer les champs électromagnétiques BF et HF, les prises de terre, la radioactivité naturelle, les surfaces de l'habitation, la perturbation du champ électromagnétique…

Outre ses qualités professionnelles, le géobiologue se doit d’être pédagogue dans son approche afin de se mettre à la disposition de chacun. Il devra informer, conseiller et aussi rassurer si besoin, mais jamais il ne devra imposer quoi que ce soit (suggérer mais non imposer).

 

Son objectif est de détecter et neutraliser les différentes zones pathogènes de l’habitat (lieu de repos ou de travail, exploitation agricole…).

Prestations en géobiologie.

Les domaines d’interventions du géobiologue concernent :

  • Les habitations (maisons, appartements…).

  • Les entreprises et commerces.

  • Écoles, hôtels, restaurants.

  • Centre de yoga, maison de santé, SPA, cabinets de thérapeutes.

  • Les espaces naturels (terrains, sylviculture, agriculture, viticulture…).

  • Animaux et élevages.

 

Durée d'une intervention sur place.

 

Le temps d’une telle expertise est variable selon le lieu, sa taille et sa complexité, entre 1h30 et 3h pour les interventions en maison, appartement, commerce et terrain et une demi-journée (voir plus) pour des lieux tels que grandes demeures, locaux professionnels, travaux spécifiques…

 

Habiter un endroit sain et en harmonie avec les occupants doit pouvoir être accessible à tous. Il est donc tout à fait possible d’échelonner le règlement ou de procéder à des ajustements selon la situation financière des habitants.

 

Une prestation en géobiologie comprend :

  • Un devis.

  • Une pré-étude à distance.

  • Un plan géobiologique du lieu (selon le type de prestation choisie)

  • L’intervention et l'harmonie du site.

  • Les frais de déplacement.

  • Un rapport et un suivi.

Pour plus d'informations :

 

Intervention du duo :

Pour certaines expertises je travaille en binôme avec une de mes consœurs, Claudine TOURNEL.

 

Nous avons commencé notre relation professionnelle en 2015 dans le cadre de séances énergétiques (thérapie à 4 mains) et d'interventions en géobiologie. Nous intervenons aussi pour l'association Harelys dans le cadre de conférences et sorties sur des sites sacrés (menhirs, églises, fontaines...).

20211112_095935.jpg
Déroulement d'un intervention.

Une expertise géobiologique consiste en une évaluation et une harmonisation des lieux et des personnes qui y séjournent.

Le lieu étant toujours représentatif des personnes, le facteur humain doit donc être pris en compte. Cela facilite la mise en conscience du rapport habitat-habitant par rapport au microcosme de l’Homme (aspect physiologique, psychologique, énergétique et spirituel) et le macrocosme représentatif de son environnement (professionnel, matériel, sentimental, social, …).

Un géobiologue se doit d’être à l’écoute du lieu et des habitants, mais aussi des forces et manifestations énergétiques et spirituelles pouvant se trouver dans le lieu (gardien du lieu, esprit de la nature, …).

L’étude géobiologique a pour objectif de découvrir les nuisances susceptibles d’altérer le bien-être et la santé des habitants et de les neutraliser par des moyens appropriés. Il s’agit d’un bilan énergétique et vibratoire du lieu.

Le déroulement d’une étude en géobiologie comprend deux aspects importants :

          1. Une expertise qui permet d'évaluer le lieu et les différentes perturbations ou besoins.

          2. Une intervention, en vue d'apporter les moyens de corrections et d'harmonisations.

Pour plus d'informations :

En savoir plus :